Agenda







PIÈCE DE THÉÂTRE DE LABICHE




Eugène Labiche, auteur satirique et fin observateur de la bourgeoisie à laquelle il appartient avait l'art de dépeindre ce monde étriqué dans lequel il exalte la toute-puissance de l'argent, ainsi que les travers de ses semblables.

Pour notre plaisir, Labiche conjugue au pluriel le fameux trio (mari – épouse – amant ou maîtresse) chacun des huit personnages trompant les autres, au vu et au su du spectateur… spirale infernale développée à l’infini, de cocufiages posthumes à ceux encore dans l’œuf. La mécanique du rire est toujours maîtrisée et savamment dosée dans cette œuvre écrite en 1870, quelque vingt ans après Le Chapeau de paille d’Italie, et dix ans après Le Voyage de Monsieur Perrichon.

Gageons que nous passerons gaiement une bonne soirée.

Les membres du groupe d’Amnesty International sont impatients de vous accueillir.

Amnesty International est un mouvement mondial composé de bénévoles qui œuvrent en faveur du respect des droits humains tels qu'énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme.
Amnesty International est indépendante de tout gouvernement, de toute puissance économique, de toute tendance politique ou croyance religieuse.

Le groupe Amnesty International de Castres-Mazamet s’attache à faire connaître le mouvement et à sensibiliser le public, y compris le public jeune, à l’importance du respect des droits humains dans le monde.

Le Tarn comprend deux groupes d’Amnesty International à Albi et à Castres-Mazamet qui se réunissent une fois par mois.

Venez nombreux !

Groupe de CASTRES – MAZAMET N° 330 - Maison des Syndicats et des Associations Place du 1er Mai - 81100 CASTRES

Tél : 06 34 59 57 54/06 46 34 50 82


Facebook
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


DIMANCHE 18 NOVEMBRE - ÉGLISE DE FONSORBES CHORALES D’ADULTES ET D’ENFANTS




Comme chaque année, le groupe Amnesty international du Sud-Ouest toulousain (Cugnaux, Muret) organise un évènement pour la JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DE L'ENFANT. 

Cette année, la chorale d'adultes « Musica'Font » et la chorale d'enfants « Font'astiks » de Fontenilles se produiront en l'église de Fonsorbes le 18 novembre.

En effet, malgré la Convention relative aux droits de l'enfant de 1989, la situation des enfants dans le monde ne cesse de s'aggraver : assassinats, maltraitance, exploitation, emprisonnement, discrimination, rétention.... Devant toutes ces barbaries, il est important de sensibiliser et de s'indigner.


 -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



JEUDI 22 NOVEMBRE – BLAGNAC - CINÉMA REX 21H00 PROJECTION DU FILM « LIBRE »

 
"Libre" est un film documentaire réalisé par Michel TOESCA sorti en 2018, il est consacré au combat de Cédric HERROU pour l'accueil et la protection de migrants dans la vallée de la Roya. 

Le documentaire avait pour nom « À tous vents » avant d'être rebaptisé « Libre ». Ce film est soutenu par Amnesty International.


Le groupe de Blagnac-Colomiers interviendra à la suite de la projection sur le « délit de solidarité ».


 --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


VENDREDI 23 NOVEMBRE – COLOMIERS – CONFÉRENCE DE JEAN-PIERRE ROSENCZVEIG 
A L’OCCASION DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DE L’ENFANT


Dans le cadre de la semaine internationale des Droits de l'enfant, organisée par un collectif d'associations, dont Amnesty International, le groupe de Blagnac-Colomiers participe aux ateliers mis en place à la salle Gascogne à Colomiers du 19 au 23 novembre.

Il s'agit de recevoir des enfants des classes primaires de Colomiers ou d'ailleurs et de les faire réfléchir par petits groupes sur la notion de Droit de l'enfant.

Le vendredi 23 novembre à 18 h, Jean-Pierre ROSENCZVEIG, invité par l’UNICEF, donnera une conférence au Pavillon Blanc, 4 Place Alex Raymond à Colomiers


De 1974 à 1981, il devient juge des enfants puis de 1981 à 1984, conseiller technique au cabinet du secrétariat d'État chargé de la Famille. De 1984 à 1992, il crée puis dirige l'Institut de l'enfance et de la famille, établissement public sous tutelle des Affaires Sociales. En 1992, il est vice-président du tribunal de grande instance de Bobigny, et à ce titre président du tribunal pour enfants – président-délégué du conseil départemental d'accès au droit (CDAD) de la Seine Saint-Denis. Il a pris sa retraite le 30 juin 2014.


Contact groupe Amnesty International Blagnac-Colomiers : amnesty.colomiersblagnac@orange.fr



---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


SAMEDI 24 NOVEMBRE – TOULOUSE – JOURNÉE INTERNATIONALE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES – CARREFOUR-RENCONTRE

Square Charles de Gaulle - 10h-18h


Amnesty international vous accueillera à son stand entre 10h et 18h pour répondre à vos questions et proposer des actions


L’origine de cette Journée mondiale remonte au 25 novembre 1960, lorsqu'en République Dominicaine les sœurs Mirabal - Patria, Minerva et Maria Teresa - furent assassinées par le dictateur Rafael Trujillo parce qu'elles militaient pour leurs droits. Elles devinrent alors les symboles du combat pour éradiquer ce fléau qu'est la violence à l'égard des femmes.


Le 25 novembre est parvenu à capter l'attention de la communauté internationale, on constate des avancées dans les législations. Cependant les humiliations, sévices et tortures infligés à des millions de femmes, perdurent et les colonnes de tous les journaux de la terre ne suffiraient pas si l'on voulait recenser la totalité de ces crimes.


La violence à l′égard des femmes ne se limite pas à une culture, une région ou un pays particulier ni à un groupe donné de femmes ni à une couche spécifique de la société. 


Quelques exemples :


  • Aux États-Unis, une femme est battue par son partenaire toutes les 15 secondes.
  • En Russie, selon le Centre national contre la violence familiale, plus de 650 000 femmes sont battues chaque année par leur mari/partenaires ou un proche, invariablement depuis 1995.

  • En Afrique du Sud, une femme est violée toutes les 23 secondes.  

  • Au Bangladesh, près de la moitié des femmes ont subi des abus physiques de la part de leur conjoint. 

  • En Algérie, le violeur d’une mineure reste impuni s’il épouse sa victime.  

  • Au Pakistan, plus de 7000 femmes ont été victimes de violences sexuelles, crimes d’honneur ou de féminicides.

  • Au Salvador, des femmes sont en prison pour avoir fait une fausse couche considérée par les autorités comme étant un avortement, celui-ci étant strictement interdit.

  • En Egypte, plus de 80% des femmes disent avoir été victimes de harcèlement sexuel. 

  • Dans le monde, selon les estimations des organisations non gouvernementales, on compterait entre 15 000 et 20 000 féminicides commis par un père, un frère ou encore un oncle.

  • Dans le monde, entre 100 et 140 millions de femmes et de filles ont subi des mutilations génitales. 

  •  En Europe, 180 000 femmes risquent aujourd’hui d’être mutilées.

  • Dans le monde, environ 700 millions de jeunes filles sont mariées de force avant leur majorité et subissent des grossesses non désirées.

  • Dans le monde, environ 48 000 femmes meurent chaque année des suites d’un avortement illégal, l’accès à l’IVG étant interdit dans leur pays.

  • En France, chaque année, entre 215 000 et 220 000 femmes âgées de 18 à 75 ans sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles de la part de leur ancien ou actuel partenaire.

  • En France, en 2016, 123 femmes été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint, soit un décès tous les trois jours.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
SAMEDI 24  NOVEMBRE - BRESSOLS (MONTAUBAN) FORUM "CETTE FRANCE QUI ACCUEILLE"

Avec le soutien du cercle d'action Amnesty International de Montauban
Contact : cc2d@orange.fr



---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



JEUDI 29 NOVEMBRE - TOULOUSE - CINÉMA LE CRATÈRE - 20H30 - PROJECTION DÉBAT FILM 
« 8 AVENUE LÉNINE »




Soutenu par Amnesty International

 « 8, Avenue Lénine » dresse le portrait d'une femme rom roumaine, Salcuta Filan. Installée en France depuis 2002 avec ses deux enfants, Denisa et Gabi. Une famille rom roumaine qui vit en banlieue parisienne. Alors que de nombreux responsables politiques ne cessent d’affirmer que les Roms ont « vocation à rentrer chez eux », Salcuta fait la preuve que la France et l’Europe ont la capacité de les accueillir dignement et que, lorsque c’est le cas, il n’y a plus de « question rom ». Car en tant qu’Européenne, Salcuta a choisi. Et chez elle, c’est ici, en France.

Date de sortie : 14/11/2018

Débat assuré par l’association « Rencont’roms nous » - https://rencontromsnous.com/
L’association promeut les cultures roms et tsiganes pour lutter contre les discriminations et sensibiliser le grand public. En favorisant les rencontres humaines et artistiques, elle défend le rôle primordial que joue la culture dans le vivre-ensemble et le faire-ensemble.




---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
SAMEDI 1ER DÉCEMBRE - BEAUMONT DE LOMAGNE CONCERT



----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

JUSQU’AU 7 DÉCEMBRE - RODEZ
FESTIVAL REGARDS SUR L’EXIL

en soutien au Collectif pour les Réfugiés de Rodez

et en partenariat avec Amnesty International et La Cimade















 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire