vendredi 31 mars 2017

RUSSIE : ARRESTATIONS EN MASSE, L’OPPOSITION MUSELEE






Plus de 1000 à Moscou, 130 à Saint Pétersbourg et des centaines dans de nombreuses villes russes, ce sont les chiffres effarants des arrestations orchestrées par les autorités après que des Russes soient descendus par milliers pour dénoncer la corruption ce dimanche 26 mars.

Encore une fois, la liberté d’expression et de réunion a été lourdement attaquée en Russie.

L’ARRESTATION SYMBOLIQUE D’ALEXEÏ NAVALNY

Parmi les milliers de manifestants arrêtés, des journalistes ont été placés en détention arbitraire. Le leader d'opposition russe Alexeï NAVALNY a lui aussi été arrêté et condamné à une lourde amende pour organisation du mouvement de protestation et à 15 jours de prison pour résistance au moment de son arrestation. Les bureaux du Fonds anti-corruption qu'il a créé ont été perquisitionnés et toutes les personnes qui travaillaient pour cette organisation ont été placées en détention pour désobéissance aux ordres légaux de la police.

En outre, la police a réprimé violemment les différentes manifestations. Un de nos observateurs a vu des personnes âgées poussées dans des escaliers et des adolescents roués de coups par la police. Il a aussi assisté à l’arrestation de journalistes. Si quelques cas isolés de violences commises par des manifestants ont été signalés, sans que nous ayons été directement témoins, les rassemblements à Moscou et ailleurs se sont déroulés dans l'immense majorité des cas de façon pacifique.


METTRE UN TERME A CETTE RÉPRESSION

Sur plus de 80 demandes d'autorisation de rassemblement déposées un peu partout en Russie pour la journée de dimanche, seules 21 avaient reçu une réponse favorable de la part des autorités locales. Ces interdictions n’ont pas empêché les manifestants de Moscou et de Saint-Pétersbourg de descendre dans la rue. Il est maintenant temps de libérer tous les manifestants pacifiques arrêtés, ainsi que le leader d’opposition Alexeï NAVALNY, et mettre un terme à cette répression féroce menée contre tous ceux qui élèvent la voix face au pouvoir de Moscou.


THÉMATIQUE ASSOCIÉE : LIBERTÉ D'EXPRESSION
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire