lundi 1 juin 2015

RENCONTRES DU CINEMA DE GINDOU (46) – DU 22 AU 29 AOUT 2015



Les militants d’Amnesty International de la région Midi-Pyrénées auront le plaisir de vous rencontrer sur le site du festival le lundi 24 août de 10 h à 23 h.

Animations et Tchatche avec un représentant d’Amnesty France sur le thème de la surveillance de masse au niveau français et international.

Pour tout renseignement :  
ou groupe Amnesty International de Cahors : amnesty.cahors@orange.fr



Gindou, c’est quoi ?

Gindou, c'est avant tout un village situé non loin de Cahors, perché sur un causse du Sud-Ouest. Son église, sa mairie, sa fête votive, ses 300 habitants et puis... Gindou Cinéma.

L'association est installée dans ce village depuis 1989, confortablement abritée depuis 2007 dans un nouveau bâtiment sur lequel s'adosse Le Cinéma de Verdure, amphithéâtre de plein air de 700 places.

Créées en 1985, les Rencontres Cinéma de Gindou sont le plus ancien festival de cinéma de la Région Midi-Pyrénées. Activité phare et fondatrice de l'association, le festival a pour objectif d'amener en zone rurale un cinéma de qualité en privilégiant la convivialité, l'exigence artistique et le souci d'une implication forte du public local. Il a petit à petit donné naissance à un vrai projet de soutien et de diffusion du cinéma d'auteur.

Gindou Cinéma est aujourd'hui une structure reconnue sur le plan national qui emploie 7 salariés permanents qui gèrent des activités orientées d'une part vers le public professionnel – résidences d'écriture de scénario, musique de films, Bureau d'accueil de tournages pour la zone nord de la région Midi-Pyrénées - et d'autre part vers le public local et régional – dispositifs d'éducation à l'image, concours scénario, animations des salles de cinéma.

L’invité d’honneur du festival 2015 est le producteur Paulo Branco, figure internationale du cinéma d’auteur qui a découvert un nombre impressionnant de jeunes réalisateurs en leur offrant leur première chance. En 30 ans de carrière, il a ainsi produit près de 300 films.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire